Une coalition de 400 éditeurs, rassemblée dans l’Open Internet Project, a porté plainte devant la commission européenne contre Google, pour abus de position dominate.

 

 

vu sur Zebulon.fr
vu sur Zebulon.fr

 

Selon un porte-parole de l’OIP « Google, moteur de recherche en situation de monopole, géant de l’Internet, manipule les résultats de recherche afin de promouvoir ses propres services et dégrader ceux de ses concurrents ».

Pour Jean-Noël Tronc, Directeur général de la Sacem « Jamais, depuis l’adoption du Traité de Rome en 1957, une entreprise européenne n’a approché, même de loin, la part de marché de 90% que Google détient à l’échelle des 28 pays de l’Union. Pourtant, Bruxelles s’est acharné dans le passé contre telle ou telle fusion d’acteurs européens. Les vrais problèmes de l’Europe en matière de numérique, ce sont, en vrac, les menaces sur les données personnelles, l’espionnage électronique, les abus de position dominante et le manque d’harmonisation fiscale. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *