tttLes acteurs de la filière arts plastiques se sont réunis autour d’une fédération, dénommée Fédération des associations et entreprises de la filière des arts plastiques et appliqués (FEFAPA).

Source : ARPIC

 

Le processus de soutien à la structuration des acteurs privés de la culture engagé par le Programme ARPIC se poursuit avec la mise place de la Fédération des associations et entreprises de la filière arts plastiques et appliqués dénommée (FEFAPA).

En effet, à la suite des filières arts de la scène, livre, cinéma et audio-visuel, les acteurs de la filière arts plastiques et appliqués ont tenu leur Assemblée générale constitutive le jeudi 30 juillet 2015, dans la salle de réunion de ODAS-Africa, de 9 heures à 14 heures.
Au cours de cette Assemblée Générale, les acteurs de la filière ont finalisé les textes statutaires de la future Fédération avant de procéder à l’élection des membres du Bureau Exécutif et à la désignation de deux commissaires aux comptes, sous le regard attentif des responsables du Programme ARPIC et de la Direction des arts plastiques et appliqués (DAPA).

Aux termes des échéances qui se sont déroulées dans le calme et la sérénité,
c’est un Bureau Exécutif de onze (11) membres qui a été mis en place pour un mandat de trois ans.
Avant l’installation du nouveau Bureau, les Messieurs Raguidissida Emile ZIDA et Prosper TIENDREBEOGO, respectivement Coordonnateur du Programme ARPIC et Directeur des arts plastiques et appliqués (DAPA), ont félicité l’ensemble des acteurs pour leur mobilisation et leur engagement dans le processus ayant abouti à la mise en place de la FEFAPA en seulement deux mois de concertations. Ils ont exhorté le nouveau bureau à prendre à bras le corps les enjeux de développement de leur filière, qui est un sous-secteur très important en termes de valeur ajoutée financière pour tout le secteur culturel burkinabè.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *