une

Maman pas tout à fait au foyer, Laure François est probablement née à Paris, au siècle dernier, années 70.
Après avoir longtemps travaillé dans l’animation socio-culturelle (maisons des jeunes et de la culture), elle vient de terminer une formation au Centre d’économie sociale et solidaire du Conservatoire National des Arts et Métiers. Management des organisations sociales et culturelles… rien que ça. 

Elle aime aussi les vins fruités, mais par les alcools forts, trop de cuites par le passé.

On la cite :

« Va falloir que je m’y mette sérieusement.  » 

 


 

Votre musique de coeur ?

De cœur c’est un grand mot ! Je ne peux pas répondre à cette question de façon si tranchée car d’une part je suis plutôt très éclectique au niveau musical et d’autre part mes goûts musicaux évoluent en fonction du temps, de mon état d’esprit, de ma disponibilité intellectuelle et de ma curiosité !!

Vous fredonnez, sous la douche ?

Comme tout le monde ça m’arrive surtout lorsque j’ai une musique dans la tête depuis plusieurs heures voire plusieurs jours… En général c’est un truc bien « nul » genre chanson française des années 80 !

Un(e) peintre chéri(e), ou une toile…

Jean-Michel Basquiat. De façon générale, je suis plutôt attirée par l’art contemporain que je trouve riche et très foisonnant. Ce que j’apprécie c’est qu’il y a une volonté de la part de ces artistes d’aller toujours plus loin et de dépasser les limites de ce qui a été fait par le passé. Ils sont pour moi un peu comme des chercheurs qui explorent et expérimentent de nouvelles démarches et pratiques artistiques.

Et la photo ?

Le photographe Sacha Goldberger et sa Mamika. Je trouve ça drôle et plein de tendresse. C’est un autre regard porté sur la vieillesse et un bel hommage.

La sculpture, ça vous parle ?

Oui complétement d’autant plus que mon grand-père maternel était sculpteur et que de fait j’ai baigné très tôt dans cet univers artistique. Je suis donc particulièrement touchée par le travail autour des volumes et de la matière.

Si on vous dit « Arts visuels » ?

Les arts visuels regroupent beaucoup de choses et font appel à des multitudes de techniques artistiques. J’ai en tête les arts plastiques, l’audiovisuel, la photo, le design, l’architecture. Les arts visuels c’est aussi beaucoup et souvent la rencontre entre plusieurs formes et domaines artistiques.

Un film qui vous aime (ou l’inverse)

Y en a plein que j’aime et qui m’ont marquée ! Ceux qui me viennent à l’esprit sont Shining, La liste Schindler, Le cercle des poètes disparus, et dans la catégorie films français Un air de famille, Au Revoir les enfants et plus récemment Mammuth et Le grand soir.

Êtes-vous jeux vidéo, multimédia ?

Non, ce n’est pas mon truc mais pourquoi pas. Je suis sûre qu’il y a des choses vraiment intéressantes.

Parlez-vous documentaire ? Voire fiction radio ?

En y réfléchissant le documentaire pas tellement et pourtant il y a pas mal de choses à voir et apparemment plutôt bien. Quant à la fiction radio, je n’ai jamais rien écouté et j’avoue que cela ne me branche pas vraiment…

Votre livre de chevet ? (qui peut être le Journal de Mickey)

En ce moment, c’est en effet plutôt le journal de Mickey car je passe beaucoup de temps à lire des histoires à mon petit garçon qui a trois ans et demi. Tout y passe… albums illustrés et animés, contes, bds, imagiers, revues, encyclopédies, livres de recettes, catalogues de jouets… Son livre de chevet à lui c’est Gaston Lagaffe. Tous les soirs avant de se coucher on en lit quelques pages !

Le livre qui vous a le plus ennuyé(e) ?

Le truc le plus horrible que j’ai eu à lire (en classe de terminale) est Critique de la raison pure d’Emmanuel Kant ! Finalement après quelques heures et quelques pages, j’ai craqué et j’ai fini par laisser tomber. Sans regrets car je n’aurais de toute façon rien compris.

Si on vous dit « Spectacle vivant » ?

Je pense au théâtre, au cirque, à la marionnette, à la danse, à la musique à toutes les oeuvres artistiques qui ont lieu en direct devant un public. Le spectacle vivant tient une place très particulière pour moi même si je ne vois pas assez de choses à mon goût.

Une pièce de théâtre en mémoire ?

Parmi les pièces vues ces dernières années, il y en a pas mal que je garde en mémoire mais celle qui m’a le plus marquée est sans aucun doute Incendies, de et mise en scène par Wajdi Mouawad. Je l’ai vue au théâtre de Sartrouville, en décembre 2009. J’en garde un souvenir incroyable. Cela fut une de ces seules fois ou je me suis sentie à ce point transportée par une pièce.

Et la danse, dans tout ça ?

Je connais moins. Je n’ai pas eu l’occasion de voir beaucoup de spectacles de danse. Je me dis d’ailleurs que je passe à coté d’un art passionnant et qui enrichirait beaucoup mon regard artistique. Va falloir que je m’y mette sérieusement et cela se rajoute à la longue liste des choses que j’aimerais voir et découvrir.

Opéra ?

Pas une grande culture de l’opéra. Cela me semble plus difficile d’accès.

En deux mots (ou cent-quarante trois), quelle est votre recherche ?

Après avoir travaillé dans le secteur de l’animation socio-culturelle pendant une dizaine d’années, je me suis orientée plus spécifiquement dans le domaine culturel et j’ai étudié l’organisation des structures appartenant au champ de l’économie sociale et solidaire. Je poursuis notamment des recherches sur les nouvelles formes et pratiques de coopération et de mutualisation dans le secteur culturel et plus particulièrement le spectacle vivant.

La dernière chose que vous ayez apprise ?

Dans mon cas, ce serait plutôt la dernière chose que vous ayez comprise !

Vous n’aimez pas, mais vraiment pas…

Qu’on ne réponde pas à mes mails ou à mes messages. Et aussi les individus attirés par le pouvoir.
Dans l’art, je n’aime pas du tout les gens qui répondent que c’est nul ou pas terrible uniquement parce qu’ils n’y connaissent rien ou parce qu’ils ont uniquement envie de critiquer.

Votre plat préféré ?

Un beau morceau de viande rouge accompagné d’un petit verre de vin également rouge ! Oui, je sais c’est mal !

Avez-vous une actualité culturelle, un ou des projets en cours ?

Mon actualité c’est la création et le développement d’un beau et grand projet qui permettra, je l’espère, d’accompagner les créateurs et de soutenir l’art et la culture.

 

Femmes, Jean-Luc Lahaye

 

basquiat

 

Mamika, Sacha Goldberger

 
 

[iframe width= »300″ height= »245″ src= »http://www.allocine.fr/_video/iblogvision.aspx?cmedia=19038976″ frameborder= »0″ allowfullscreen]

 
 

De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur a tête

 

 
kant

Wajdi-Mouawad

photo laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *