Abyale

Chanteuse de Jazz à Paris

Débuts couronnés de succès dans les années 90 avec des hits en club : n°1 en France avec « I wanna be your lover too ».

Premier album jazz en 2010, « A shade of blue ».

Depuis sa musique se façonne sur scène avec le public. Un jazz festif qui mêle groove, soul, rythmes latins, à écouter dans son dernier album : « I aint sorry ».

Abyale publie aussi un livre « L’art délicieux d’apprivoiser sa voix ». Parution le 9 novembre (éditions Leduc)

On la retrouve en concert le 2 décembre, au Sunset/Sunside Jazz Club. Jazz goes disco !

<!–
On la cite :

Nous sommes vivants. A 100% dans le présent !

–>




Votre musique de coeur ?

La musique avec l’énergie de la vie ! En ce moment, j’écoute en boucle un tromboniste aux musiques qui donnent envie de danser : Trombone Shorty. Et j’ai ma petite playlist nouveautés de la semaine sur Spotify, qui me fait bien groover le samedi matin !

 

[iframe width= »350″ height= »350″ src= »https://www.youtube.com/embed/gSkKSviyPKk » frameborder= »0″ modestbranding= »1″ allowfullscreen]

 

Vous fredonnez sous la douche ?

Non. J’avoue que bizarrement, je ne chante jamais sous la douche ! Je dis « bizarrement », car étant chanteuse de mon état, il semblerait naturel que je commence la journée en fredonnant ! Non, j’imagine que je dois attendre d’être plus réveillée, car mon endroit de prédilection pour chanter sans aucune retenue (en dehors du studio ou de la scène) est tout simplement ma voiture ! J’y passe pas mal de temps (Ah les embouteillages…) et j’en profite pour apprendre ou répéter de nouvelles chansons, et faire des vocalises sans queue ni tête (ça fait un bien fou !).

 

Un peintre chéri(e) ou une toile ?

Sans hésitation, une toile de Pegeen Vail, la fille de Peggy Guggenheim : Palazzo Venier – Grand Canal. Cette toile m’est apparue comme un véritable rayon de soleil à la fin de la visite de la fondation Guggenheim à Venise. La collection que j’ai vue ce jour-là était composée de toiles extrêmement sombres de Picasso, Braque, des toiles qui parlaient de guerre, de mort… Alors quand, à la fin de la visite, je suis entrée dans cette pièce (une ancienne salle de bains je crois), et que mes yeux se sont posés sur la toile de Pegeen Vail, ça a été comme un rayon de lumière, le retour de la vie !
pallazo_venier_grand_canal

 

Et la photo ?

Lorna Simpson, une photographe noire américaine dont j’ai découvert le travail au Jeu de Paume. Ses photos sont intrigantes, belles, toujours élégantes. Cette artiste est une véritable inspiration !

 

La sculpture, ça vous parle ?

La sculpture ? oui, ça me parle ! Plus encore que la peinture ou la photo ! J’aime évidemment la statuaire africaine, si pleine de symboles, de mystère, et de sensualité ! Ce sont ces statues, ces masques, qui ont ouvert mon regard. La sculpture, c’est de l’art pour l’âme, pour les yeux, et on peut toucher !

 

Un film qui vous aime (ou l’inverse)

Des films qui me touchent, il y en a des centaines ! Alors parlons du dernier, Youth, avec Michael Caine et Harvey Keitel. J’ai été scotchée dès le générique par une chanson disco de Candi Staton reprise avec maestria par un jeune groupe britannique. Cet hymne pop devient presque un gospel entre leurs mains ! Des images à la beauté à couper le souffle, une musique qui vous emporte, c’est pas mal pour démarrer ! Ajoutez à cela des acteurs qui n’ont plus rien à prouver. Oui, j’ai été bien embarquée.
[iframe width= »350″ height= »350″ src= »https://www.youtube.com/embed/SN6mB_31uPA » frameborder= »0″ modestbranding= »1″ allowfullscreen]

 

Parlez-vous documentaire ? Voire fiction radio ?

Documentaires ? Ah oui ! Surtout, je trouve que ces dernières années, le genre a vraiment trouvé ses lettres de noblesse !

 

Bizarrement, je ne chante jamais sous la douche !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La fantaisie, la folie, tout ce que j’aime

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Je partage mon amour de la voix humaine, dans tous ses états

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

abyale_leduc

Je pense à ce documentaire sur le combat de Mohammed Ali au Zaïre, à un superbe documentaire sur les choristes black de la grande époque Twenty feet from stardom, ou dans un genre plus sombre (et plus anglais !), à ce documentaire choc sur un criminel aguerri : Avery british gangster. D’ailleurs, je trouve que le documentaire devient tellement fort en ce moment qu’il se met même à influencer le cinéma (aujourd’hui il n’est pas rare d’y voir des scènes en mode « documentaire »). Quant aux fictions radio, c’est dans les vieux pots qu’on fait la bonne soupe : je dis Signé Furax !. Francis Blanche ? Pierre Dac ? La fantaisie, la folie, tout ce que j’aime !
ali_foreman_zaire

 

Votre livre de chevet ? (qui peut être le Journal de Mickey)

Un Bridget Jones devant lequel je m’endors chaque soir au bout de 2 pages. Trop de fatigue ! Je ne lis vraiment qu’en vacances…

 

Le livre qui vous a le plus ennuyée

Aucun livre ne m’a jamais ennuyée, car si un livre m’ennuie je ne le lis pas ! Il faut qu’il y ait quelque chose qui me tienne !

 

Si on vous dit spectacle vivant ?

Le spectacle vivant, je ne vis que pour ça ! Je fais de la scène, le plus souvent possible, et j’adore aller voir les autres sur scène ! Je trouve que voir les artistes de près (musique, théâtre, danse), ce sont des moments d’exception qu’il faut savoir savourer. Le spectacle est vivant, et nous sommes vivants, à 100% dans le présent !
i_aint_sorry

En deux (ou trois) mots, quelle est votre recherche ?

La recherche du bonheur, tout simplement.

 

La dernière chose que vous ayez apprise ?

Une chanson de June Christy : Something cool. Le summum du cool et de la sensualité !
june_christy

Vous n’aimez pas, mais vraiment pas…

Les haricots plats. Ça me donne envie de vomir. Souvenir d’enfance. On a dû me forcer.

 

Votre plat préféré ?

Un gâteau : le baba au rhum

 

Avez-vous une actualité culturelle, un ou des projets en cours ?

Plein de projets, plein d’actualités ! D’abord la sortie de mon nouvel album jazzy soul : I ain’t sorry, sur les plateformes de téléchargement légal (Itunes etc) et, le 9 novembre prochain, la parution d’un livre aux éditions Leduc : L’art délicieux d’apprivoiser sa voix, un livre d’histoires, de témoignages, d’astuces aussi, où je partage mon amour de la voix humaine, dans tous ses états !
Toutes les infos sur mon site internet

 


 

[iframe width= »450″ height= »450″ align= »center » src= »https://www.youtube.com/embed/_A8xQvlUfUY » frameborder= »0″ modestbranding= »1″ allowfullscreen]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *